Enregistrement chez les Mafs

Section Mafs Association Section Mafs Association Section Mafs Association Section Mafs Association Section Mafs Association Section Mafs Association


Défense et échanges dans le réel
* Procédures et séparations
* Violences conjugales
* Il est alcoolique ou toxicomane
* Victime de viol
* Perversion narcissique et harcèlement
* Adultère ou infidélité
* Manque de reconnaissance (Machisme)
* Maltraitances institutionnelles
* Victimes d'homophobie
Ils m'ont repprochés d'être trop fusionnelle par ce que j'allaite, et m'ont pris mes enfants : 6 mois après, alors que le rythme était bien installé et restait efficace, un éducateur vint nous voir et mon bébé était alors age de même pas 18 mois, Il déduis ensuite de sa visite qu'il était soi disant enfermé dans une relation trop fusionnelle avec moi : entendre que « je l'aimais trop ». Quand au grand frère, lui, je ne l'aimais soi disant pas. Vous imaginez ma souffrance, après avoir vu le bout de 10 mois de calvaire, de me sentir humilié ainsi dans mes capacité de mère.  Harcelée et poussée dans mes retranchements par ce monsieur qui estimait que mon amour portait atteinte a mes petits, et ceci, malgré tous mes efforts pour atteindre une communication non violente avec mes enfants, j'ai un jour eu le malheur de me retrouver devant une TISF (Ndlr : Le T.I.S.F intervient auprès des familles de personnes en difficultés, de personnes âgées ou handicapées, assistance social de vie et du quotidien) et 3 semaines après la police frappait a ma porte ... Lire la suite Violences conjugales et intrafamiliales au coeur d'un hôpital : Je me permets de vous envoyer la contre-expertise psy à qui j'ai eu le droit suite à ces derniers évènements. L'expertise psy je ne l'ai jamais eu entre les mains. J'ai juste pu lire la dernière page qui disait que j'étais un caméléon clinique. Une personnalité borderline et une névrose hystérique. Elle a été faite en moins de 20 minutes par le docteur à l'hôpital. Je suis suivie par deux éducateurs et l'un d'entre eux a un profil Facebook. Ils font partie du CDEF : centre département de l'enfance et de la famille. Dans un premier temps, le père aura le droit de voir mon bébé chaque samedi après-midi malgré tout. Rien n'est encadré et j'ai peur qu'il ne me le ramène pas. Mon avocate me dit qu'elle va saisir le JAF mais ce ne sera pas suffisant. En avril le père devient fou et me menace de mort, moi et notre enfant. Sur les conseils de l'avocate je stoppe toutes visites et n'ayant plus de nouvelles de lui je reprends le quotidien. La peur s'estompe petit à petit. Une enquête sociale est réclamée et en août je suis convoquée pour voir la psychologue du service. J'y vais donc accompagner de mon fils et de la puéricultrice de PMI assez sereine. Quand on arrive le père est là, et la peur reprend le dessus ... Lire la suite
Défence et échanges dans le virtuel
* Victime sur un site de rencontres
* Cyber intimidation
* Happy slapping
* Pédophilie sur internet
* Les photographies qui dénoncent
Soumission de la mère par les enfants
* Placement d'enfants
* Enlevement parentaux
* Conséquences des violences
* Inceste
* Aliénation parental

Copyright © S.Sc année 2004 -- J.O n° W531000744 Journal Officiel Police Alexandra, cyber Féministe pour l'égalité des parents